Accueil MediaMed

CARDIOLOGIE MediaMed Informations en cardiologieINFORMATION PROFESSIONNELLE

LE CLOPIDOGREL EFFICACE EN CAS D'ANGOR INSTABLE
CURE, un essai clinique de grande envergure, a bousculé un dogme. L'aspirine ne règne plus en maître incontesté du traitement de l'angor instable. Une réduction du risque plus importante a été permise par l'association du clopidogrel à l'aspirine au cours de syndrome coronarien sans élévation du segment ST. Les malades ont reçu, dans les 24 h suivant le début des symptômes, de l'aspirine et du clopidogrel (n = 6259) ou un placebo (n = 6303). Ce traitement a été poursuivi trois à douze mois. Les décès de cause cardiovasculaire, les IDM et les AVC constituaient le principal critère composite. Il est survenu chez 9,3 % des patients du groupe clopidogrel et 11,4 % des sujets du groupe témoin (P < 0,001). Le second critère composite ajoutait la survenue d'une ischémie réfractaire au éléments du premier. Il a été noté dans 16,5 % des cas dans le groupe clopidogrel et chez 18,8 % des sujets du groupe placebo (P < 0,001). La différence est également apparue significative, en faveur du clopidogrel, concernant la survenue d'une procédure de revascularisation, d'une insuffisance cardiaque ou d'une ischémie sévère. Cependant, le nombre d'événements hémorragiques majeurs a été plus élevé dans le groupe clopidogrel (P = 0,001). Les malades atteints de syndrome coronarien aigu, sans élévation du segment ST, sont une population à haut risque d'événement cardiovasculaire grave et l'efficacité de l'association est un progrès, mais le surcroît de saignement impose une sélection attentive des indications.
Henri Gracies
The clopidogrel in unstable angina to prevent recurrent events trial investigators. Effects of clopidogrel in addition to aspirin in patients with acute coronary syndrome without ST-segment elevation. N Engl J Med 2001;345:494-502.

Le clopidogrel sur Esculape

L'EXPLORATION CARDIO-RESPIRATOIRE D'EFFORT
Pourquoi étudier encore un nouveau paramètre lorsqu'on dispose déjà de nombreux moyens d'analyse précis et performants des fonctions cardiaques et respiratoires  ?  Lire la suite

INSUFFISANCE RENALE AIGUE GLOMERULAIRE par ENDOCARDITE à ERYSIPELOTHRIX RHUSIOPATHIAE
L'incidence de l'endocardite dans la septicémie à Erysipelothrix rhusiopathiae est élevée (60 %). L'insuffisance rénale aiguë a rarement été rapportée. Un homme de 37 ans, alcoolotabagique, a été admis pour température a 39,5°, dyspnée et gastroentérite depuis huit jours. Lire la suite

En pages publiques :

Fiche Santé   Surveillance du traitement anticoagulant

Les liens en cardiologie - Les liens francophones MediAnnu en cardiologie

Ice DR GN natal@mail.mdPeintures cardio dans Le coin de nicolas Ribol    

VERS UNE PLUS LARGE DIFFUSION DES DEFIBRILLATEURS AUTOMATIQUES IMPLANTABLES ?
Après MUSTT (Multicenter UnSustained Tachycardia Trial), MADIT I et CABG Patch, l'intérêt de l'implantation d'un défibrillateur automatique (DAI) est confirmé en cas de dysfonction ventriculaire gauche sévère. Le DAI a permis une réduction de mortalité de 31 % comparé au traitement médical conventionnel chez les patients ayant eut un IDM avec une dysfonction ventriculaire gauche importante. En effet, les patients ayant une dysfonction ventriculaire gauche ont un risque de mort subite par troubles du rythme ventriculaire. L'objectif de MADIT II a été d'évaluer l'efficacité du DAI dans la prise en charge des cardiopathie ischémiques avec une fraction d'éjection ventriculaire gauche (FEVG) inférieure ou égale à 30 %. Mille deux cent trente deux patients ayant présenté un infarctus du myocarde plus d'un mois auparavant, avec une FEVG inférieure ou égale à 30 %, ont été étudiés dans cet essai randomisé multicentrique avec un suivi moyen de vingt mois. Tous les sujets ont bénéficié d'un traitement médical bien conduit par bêtabloquants, IEC et statines, et un DAI a été implanté chez certains d'entre eux. Le taux de mortalité a été de 19,8% (97/490) dans le groupe traitement conventionnel et de 14,2% (105/742) dans le groupe DAI (P = 0,016).
Henri Gracies

Moss AJ, Zareba W, Hall WJ, Klein H, Wilber DJ, Cannom DS, Daubert JP, Higgins SL, Brown MW and Andrews ML, for the Multicenter Automatic Defibrillator Implantation Trial II investigators. Prophylactic implantation of a defibrillator in patients with myocardial infarction and reduced ejection fraction. N Engl J Med 2002;346:877-83.

ABAISSER LA PRESSION ARTERIELLE DANS TOUS LES CAS
Les résultats de l'étude PROGRESS (Perindopril Protection Against Recurrent Stroke Study) ont montré les bienfaits d'un abaissement de la pression artérielle, même en l'absence d'hypertension. Les sujets, répartis par randomisation, ont reçu un inhibiteur de l'enzyme de conversion: le périndopril, associé ou non à un diurétique, l'indapamide (n = 3051). Au cours d'un suivi de quatre ans, la baisse de la pression artérielle a permis une réduction significative du risque de d'accident vasculaire cérébral des sujets traités (28 %, P < 0,0001) comparés à ceux du groupe témoin sous placebo (n = 3054), qu'ils soient hypertendus ou normotendus. Cette diminution du risque est apparue proportionnelle à la baisse tensionnelle.
Henri Gracies

PROGRESS Collaborative Study Group. Randomised trial of a perindopril-based blood-pressure-lowering regimen among 6,105 individuals with previous stroke or transient ischemic attack. Lancet 2001;358:1033-41.

Sur COCNet
La protéine C-réactive circulante est un marqueur de la DMLA
Médicaments vaso-actifs et glaucome : bien peu de certitudes
Du sildénafil en cas de rétinopathie ischémique ?
Statines et prévention de la DMLA
Inhibiteurs calciques et glaucome

RETOUR


    Les pages professionnelles  CC Pages Professionnelles

MediAnnonce - les annonces professionnelles MediAnnonce

© 2004 MediaMed - 2804.7 240204