. Le traitement par des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine pourrait être un facteur de risque de cancer du poumon - MediaMed

MediaMed



MediaMed - menu

CARDIOLOGIE


Le traitement par des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine pourrait être un facteur de risque de cancer du poumon
MediaMed Informations en cardiologie


Crédit image : Fotomelia.com


Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA) sont très largement utilisés dans la prise en charge médicale de l'hypertension artérielle. La corrélation entre leur usage et la survenue d'un cancer du poumon est biologiquement plausible : les IECA métabolisent la bradykinine et ce vasodilatateur actif s’accumule dans le poumon. Elle pourrait ainsi favoriser la cancérogenèse in situ.


Dans le cadre de cette vaste étude de cohorte, concernant près d'un million de patients, l'utilisation d'IECA a été associée à un risque accru de cancer du poumon, ce risque apparaissant élevé en cas de traitement durant plus de cinq ans. [...]

Lire l'article - Le Guide santé

Henri Gracies
07 12 2018

Source


Les pages professionnelles MediaMed Pages Professionnelles
Informations santé
Informations public